Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les films de Fab

Les films de Fab

Mon avis sur les films vus au ciné depuis 2007 et un peu plus...


La dernière fois que j'ai vu Macao

Publié par Heavenlycreature sur 29 Mai 2013, 09:00am

Catégories : #***, #Bien, #Ciné portugais, #Doc, #Thriller, #Joao Pedro Rodriguez

La dernière fois que j'ai vu Macao

Premier film de Joao Pedro Rodriguez que je découvre, co-réalisé avec son acolyte Joao Rui Guerra da Mata, La dernière fois que j'ai vu Macao, sous des apparences de cinéma expérimental, répond à une démarche très personnelle.
En effet, comme le personnage central du film, Joao Rui Guerra da Mata a vécu à Macao dans son enfance et y est revenu 30 ans après l'avoir quittée.
Alors que le film aurait pu se contenter d'être un documentaire sur cette région étrange, Macao ancienne colonie portugaise au large de la Chine est le territoire le plus densément peuplé de la planète et ressemble à une sorte de Las Vegas oriental, les réalisateurs ont choisi d'y inclure une enquête mystérieuse sur fond de fin de l'humanité : l'homme qui revient à Macao, recherche Candy, une vieille amie, dont tout laisse croire qu'elle est cette danseuse aperçue dans l'introduction, qui lui a annoncé par mail un grand danger et qui l'a sommé de venir la retrouver.
La grande originalité de ce film, qui lui confère par ailleurs une atmosphère très particulière, c'est qu'à aucun moment nous ne verrons le visage de l'homme. Le film se suit comme une succession d'images qui pourraient se suffire à elles-même. L'histoire racontée en voix off pourrait raconter n'importe quoi, ce n'est pas ce qui compte ici, elle permet juste de maintenir une forme de suspense. A l'image du film chinois que le héros regarde dans sa chambre d'hôtel sans en comprendre les dialogues, le spectateur est invité à créer sa propre intrigue à partir des images qui lui sont montrées.
La véritable héroïne du film, c'est Macao elle-même, filmée comme une chimère.
En introduction au film, nous avons pu découvrir Alvorada Vermelha - Aube rouge, tourné quasiment en même temps dans le dernier marché de Macao où les animaux sont tués sur place, ce documentaire sans parole nous invite à une réflexion sur notre rapport à la nourriture animale. Il ne manque que l'odeur à ce court-métrage qui nous montre ce que nous, occidentaux, refusons de voir, poulets égorgés, poissons mutilés...
Les deux films sont liés par des liens étranges : une chaussure de femme abandonnée, les apparitions d'une sirène onirique, l'hommage à Jane Russell (actrice disparue pendant le tournage des films qui a joué dans Macao - le paradis des mauvaix garçons de Josef Von Sternberg).
Curieux et non conventionnel, ce film, qui n'est absolument pas ennuyeux, ravira les cinéphiles les plus téméraires qui oseront s'y aventurer.

6,5/10

Film vu en présence des réalisateurs qui nous ont donné quelques clés pour comprendre le but de leur démarche lors d'un entretien très intéressant.

La dernière fois que j'ai vu Macao
La dernière fois que j'ai vu Macao
La dernière fois que j'ai vu Macao
La dernière fois que j'ai vu Macao

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents