Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les films de Fab

Les films de Fab

Mon avis sur les films vus au ciné depuis 2007 et un peu plus...


Festival de l'absurde séance : Tore Tantz / Au nom du fils / Found

Publié par Heavenlycreature sur 7 Octobre 2013, 11:15am

Catégories : #Absurde séance, #Festival, #Fantastique, #Horreur

Festival de l'absurde séance : Tore Tantz / Au nom du fils / Found

Seulement trois films vus lors de cette 5e édition du festival de l'Absurde Séance (c'est ma première participation au festival en même temps).
Pas de gros coup de cœur mais une ambiance et des découvertes malgré tout plutôt sympathiques.
Humiliation, arrachage de tête, pédophilie et viande pourrie étaient au programme... bref de la fraîcheur comme on l'aime et une fausse pub de présentation très drôle pour nous mettre dans l'ambiance !

Festival de l'absurde séance : Tore Tantz / Au nom du fils / Found

TORE TANTZ (Allemagne) de Katrin GEBBE

Tore est un jeune blondinet orphelin et complètement en manque de repères qui fait partie d'un groupe ultra sectaire un peu punk et hyper chrétien : les Freaks Jesus.
Quand le destin le met sur la route de Benno, mari et beau-père instable qui lui propose d'emménager avec sa famille, Tore croit d'abord à une intervention divine avant de comprendre que Benno est surtout un type aussi imprévisible que violent qui va lui infliger les pires sévices.
Premier film d'une jeune réalisatrice allemande, Katrin Gebbe, qui s'inspire d'un fait réel, Tore Tantz est dans la veine des films germanophones type Seidl/Haneke mais n'en atteint pas le niveau.
C'est plutôt bien mis en scène, le propos est intéressant mais le film est globalement assez ennuyeux et ne réussi finalement pas à nous interpeller, à nous secouer... on reste un peu en deçà de cette histoire qui aurait pu être plus percutante et moins plan-plan.

4,5/10

Festival de l'absurde séance : Tore Tantz / Au nom du fils / Found

AU NOM DU FILS (Belgique) de Vincent Lannoo

Elisabeth est une bonne chrétienne. Elle anime une émission de radio où elle s'efforce de répondre aux questions des brebis égarées et vit dans une belle maison bourgeoise avec son gentil mari et ses gentils enfants mais quand le gentil curé qu'elle héberge dérape avec un de ses fils, Elisabeth décide de régler des comptes.
J'aurais aimé qu'Au nom du fils soit encore plus trash, encore plus "rentre dedans", j'en suis ressorti un peu frustré même si en l'état, ce petit film belge réserve son lot de scénettes qui font rire jaune.
L'actrice principale, Astrid Whettnall s'en donne à cœur joie, on imagine facilement le pied de jouer le rôle de la bonne mère de famille qui dérape même si celui-ci aurait pu être encore plus borderline.
En l'état, Au nom du fils est quand même un film plutôt sympa, anecdotique mais sympa.

5,5/10

Festival de l'absurde séance : Tore Tantz / Au nom du fils / Found

FOUND (USA / Australie) de Scott SCHIRMER

Réalisé avec des moyens dérisoires, Found aura été la meilleure surprise pour moi du festival.
Il s'agit de l'histoire de Marty, un garçon de 12 ans, adepte de films d'horreur et de BD qui se rend compte que son frère est en fait un serial killer en puissance qui cache des têtes coupées dans sa chambre... ceci n'est que le postulat de départ d'un film qui va crescendo vers l'une des conclusions les plus dérangeantes vues au cinéma cette année.
Passons sur une mise en scène et une interprétation parfois approximatives, l'intérêt du film réside dans sa narration, sa façon d'aborder les problématiques adolescentes (Marty est victime des moqueries de ses camarades de classe) et sa façon de mettre en abyme le cinéma d'épouvante (les scènes les plus gores du film sont en fait tirées d'un film regardé par Marty, trouvé dans la chambre de son frère).
Plutôt habile quand il filme la violence en hors-champ et bien écrit, Found donne envie de miser sur son réalisateur Scott Schirmer.
Notons également un très beau générique !
On attend la suite !

6/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents