Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les films de Fab

Les films de Fab

Mon avis sur les films vus au ciné depuis 2007 et un peu plus...


La Soledad

Publié par heavenlycreature sur 24 Juin 2008, 21:52pm

Catégories : #**

La Soledad

A travers le portrait de deux femmes, Jaime Rosales traite des relations humaines. Ici, le quotidien a priori banal d'Adela et d'Antonia nous est raconté. La première décide de tout quitter pour s'installer à Madrid avec son bébé, la seconde, mère sexagénaire de 3 femmes, mène une vie tranquille avec son compagnon. Les deux femmes sont touchées par un drame de nature différente qui va bouleverser leur vie et leur rapport aux autres mais à aucun moment du film elle ne se rencontreront. Ce film est très réaliste, parfois proche du documentaire, le spectateur est vraiment invité à entrer dans l'intimité des personnages, ainsi l'empathie naît rapidement et on s'interesse facilement à ce qui leur arrive. Question mise en scène, le réalisateur est un adepte des loooongs plans-séquences contemplatifs, assez nombreux, qui ralentissent l'intrigue et risquent de laisser de nombreux spectateurs sur le carreau. Moi le premier, j'avoue avoir décroché à plusieurs reprises. Ainsi, il filme le quotidien dans tout ce qu'il a de plus banal, on y repasse son linge, on s'y lave, on prépare à manger etc. Cependant, la grande qualité du film est qu'il alterne les différences de tons passant de scènes heureuses aux scènes purement dramatiques avec beaucoup de fluidité et de subtilité. L'autre aspect personnel de sa mise en scène est l'utilisation de la polyvision, "split-screen" original qui nous montre simultanément deux actions distinctes dans un même décor. S'il est difficile au début de se repérer, on s'y retrouve rapidement, d'autant plus que le procédé n'est utilisé que sur 30% du film. Au delà de l'effet de style, ce procédé permet surtout d'enfermer un peu plus les personnages dans leur solitude et leur douleur. Un film intéressant donc, touchant, humain, vrai, mais un poil décevant avec ses longs plans séquences qui plombent un peu l'ensemble. A voir tout de même, car "La Soledad" nous interroge justement sur les rapports humains et c'est déjà pas mal.



La Soledad La Soledad La Soledad



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents