Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les films de Fab

Les films de Fab

Mon avis sur les films vus au ciné depuis 2007 et un peu plus...


The Reader

Publié par heavenlycreature sur 30 Juillet 2009, 13:54pm

Catégories : #***

 Stephen Daldry dans The Reader (Affiche)

Au milieu des années 90, un homme se souvient de la liaison qu’il a entretenu 30 ans plus tôt avec une femme de 20 ans son aînée. Celle-ci lui demandait entre deux moments d’intimité de lui lire des textes littéraires. Alors qu’elle disparaît sans laisser de trace, il la retrouve 8 ans plus tard sur le banc des accusés d’un procès condamnant d’anciennes gardiennes S.S.  Le nouveau film de Stephen Daldry (Billy Elliot, The Hours) n’en fini pas de nous poser un tas de questions. Le personnage d’Hanna, qui a valut à Kate Winslet le très convoité Oscar de la meilleure actrice, nous est présenté à la fois comme bourreau et victime. Bourreau tant le crime qui la condamne est effroyable et victime de son propre handicap dont l’absence aurait pu l’empêcher de vivre une vie misérable. Car en filigrane, c’est bien l’analphabétisme  d’Hannah qui est montré du doigt, cette femme vulnérable et incapable d’agir avec raison a toujours fait le choix de taire son problème par honte. Quand elle rencontre par hasard le jeune Michael qui tombe littéralement sous son charme, elle voit en lui un jeune homme capable de la distraire en lui faisant part d’un savoir qu’elle convoite mais qu’elle ne peut pas avoir. Toute sa vie, ces choix se sont fait sur des coups de tête, on se dit qu’elle est incapable du moindre jugement, et que si elle est s’est retrouvée gardienne de camps nazis, c’est peut être avant tout parce que quand l’occasion s’est présentée, elle ne pouvait pas faire autre chose de sa vie. Le film est ainsi divisé en deux parties distinctes, la première nous narre l’aventure passionnelle entre les deux héros et nous offre des passages d’un érotisme troublant. La seconde nous montre le procès, et le regard du jeune homme qui ignorait tout de l’ignoble passé de son ex-amour. Comment peut-il alors supporter cela ? Comme lui, nous sommes charmés par Hannah, le spectateur ressent rapidement de l’empathie pour elle, et est troublé par la situation. Sur la forme, s’il faut saluer la prestation de la toujours exceptionnelle Kate Winslet, il est difficile d’en dire autant de Ralph Fiennes dont la prestation fadasse est complètement effacée par celle tout en retenue du jeune David Kross qui joue le même personnage plus jeune. Enfin, dans sa mise en scène, le film baigne dans une atmosphère légèrement désuète qui pourra charmer ou agacer. Dans tous les cas, ce film ne laisse pas indifférent et interroge durablement le spectateur sur son propos. Intéressant.


David Kross et Kate Winslet. SNDKate Winslet. SNDRalph Fiennes. SND



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents